Campagne de France ne participera pas à la Transat Québec Saint Malo cette année

bapteme 2Halvard Mabire, double vainqueur de la Transat Québec Saint Malo en Class40 depuis ses succès en 2008 et 2012, recordman de l’épreuve de surcroit (en 11 jours, 17 heures et 30 minutes – en 2012), et aussi recordman de la meilleure performance sur 24heures en Class40 à l'occasion de cette transat (360 milles – 15 noeuds de moyenne) ne sera pas en mesure d’acheminer dans les temps son tout nouveau Class40 Campagne de France à Québec.

Mis à l’eau le 6 juin dernier, le plan Mabire-Nivelt reçoit depuis ses dernières finitions à Caen. Les premiers contrôles de jauge effectués en début de semaine devront faire l’objet d’une nouvelle visite du jaugeur, qui ne peut être programmée avant le 27 juin prochain étant donné les disponibilités de celui-ci. Trop tard pour espérer rallier le Québec à temps pour prendre le 10 juillet le départ de la 9ème édition de cette grande classique océanique disputée d’ouest en est.

« Nous travaillons en équipe réduite, Miranda, Sébastien et moi même, avec l'appui de V1D2, et d’arrache pied, depuis des semaines pour tenter de nous aligner au départ de cette course qui nous tient tant à coeur. » explique Halvard. « Nous avons, avec nos moyens, choisi de construire un bateau que nous souhaitons bien évidemment performant, mais aussi solide et fiable. Cela prend du temps et il y a des étapes que nous ne pouvons brûler. Campagne de France doit débuter très prochainement ses toutes premières navigations, mais il y a forcément une période de fiabilisation avant d'affronter l'Atlantique Nord au près, pour pouvoir traverser sereinement et s'aligner au départ d'une course transatlantique avec quelque chance de succès. Nous n’aurons pas le temps matériel nécessaire pour tout cela, sauf à nous faire télétransporter de l'autre côté de l'Atlantique, mais un Class40 ne rentre pas dans une boite mail. Cette course nous a souri déjà à deux reprises, dont cette belle victoire de 2012 en compagnie de Miranda et de Christian Bouroullec et sous les couleurs de Campagne de France. Il nous peine énormément de ne pas pouvoir défendre notre titre cette fois-ci. Le bateau semble bien né, dans la mesure où la mise à l'eau et les premiers contrôles de jauge ont confirmé les chiffres prévus, et il nous tarde de le tester en configuration course, si possible à côté d'autres Class40. »

« Nous manquons cette Transat Québec Saint Malo, mais nous étudions actuellement un programme estival qui nous permettra de courir bord à bord avec des Class40 performants, étant donné qu'il y en a quelques uns qui sont restés dans les eaux Européennes.
Si les grandes classiques européennes, n'ont pas un caractère transocéanique comme les transats, elles offrent néanmoins l'avantage de la course "au contact", c'est à dire à vue des autres bateaux, ce qui aura pour nous l'avantage de pouvoir nous étalonner plus rapidement qu'à l'occasion d'un convoyage ou d'une traversée océanique, même en course.
Notre déception de ne pas participer à la Transat Québec Saint Malo ne peut disparaître, mais au moins elle s'estompe un peu en pensant que nous allons pouvoir préparer sereinement notre prochain grand rendez-vous Class40, la Normandy Channel Race, qui part de Caen le 11 septembre prochain et où une trentaine de Class40 sont attendus, avec toutes les meilleures pointures.
Même si cette course se déroule dans des eux qui nous sont familières, cela ne nous fera pas de mal d'aller quand même réviser nos gammes à l'occasion de courses qui empruntent des portions de parcours de la Normandy Channel Race. La Manche, le Solent, la Mer d'Irlande, terrain de jeu de la Normandy Channel Race, sont parmi les plus complexes du Monde à cause des marées, des courants, des hauts fonds et autres embûches, et nous n'auront jamais assez d'une vie pour en déchiffrer tous les pièges.

Nous vous ferons connaître notre programme très prochainement et qui sait, nous aurons ainsi peut-être l'occasion de passer plus près de chez vous ou de votre lieu de vacances.

A très bientôt

Halvard Mabire

Les commentaires sont fermés.