72ème anniversaire du Débarquement en Normandie – Carentan en fête

place de la republicLe 72ème anniversaire du débarquement des Alliés en Normandie ne dérogera pas à la tradition ; Carentan multipliera de nouveau dès le 31 mai, et jusqu’au 12 juin, les initiatives festives et honorifiques pour commémorer les événements de juin 1944. Carentanais, Normands et visiteurs venus du monde entier sont invités à se remémorer de toutes les manières, et selon son goût, le sacrifice des soldats alliés, mais aussi des populations civiles durant les combats pour la libération de Carentan, cité cruciale dans l’établissement d’une ligne de front continue entre les têtes de ponts d’Omaha et de Utah Beach.

Ainsi, dès le 3 juin, le Camp Arizona ouvrira-t’il ses portes au public. Il rassemblera jusqu’au soir du 5 juin près de 250 reconstitueurs et 120 véhicules militaires d’époque, au sein d’un camps qui transportera le visiteur 72 ans en arrière, dans une ambiance festive et musicale parfaitement authentique. A noter la présence sur le site de la société Wargaming et de ses Jeux en réseaux « World of tanks »

Le vendredi 3 juin sera la journée à ne pas manquer ; Conférence, sauts depuis 2 C-47, commémorations, parade…
A 10 heures, théâtre de Carentan, conférence sur la libération de la ville. Ouvert au public.
Dès 14 heures 15, un premier avion de reconnaissance de type T.6 survolera la route entre Saint Côme du Mont et Carentan, la célèbre Purple heart’s lane, interdite aux véhicules pour l’occasion. Il ouvrira la voie à deux C-47 (Dakota) historiques chargés de quelques 54 parachutistes en costume militaire d’époque, qui sauteront en bordure de la route sous voile ronde, comme en 1944. Toute la zone sera sonorisée et les sauts commentés.

A 17 heures, le public qui avait l’an passé répondu nombreux, est de nouveau invité à se rendre sur le site proche de la zone de saut et connue des Carentanais sous l’appellation, « carré de choux », héritée de la dénomination retenue en 1944 par les américains qui ont livré dans ce qui n’était alors que des prés ceints de hautes haies où poussaient des choux de terribles combats parfois au corps à corps. Les plus hautes autorités civiles et militaires françaises, mais aussi américaines, Néerlandaises et allemandes seront présentes pour évoquer et commémorerai un de nombreux épisodes de la bataille de Carentan. Plus d’une douzaine de vétérans de différentes unités américaines est attendue. Un gros avion de transport militaire de type C-130 survolera à basse altitude la cérémonie. L’ensemble des participants à l’hommage au carré de choux défilera ensuite dans les rues de Carentan pour rejoindre le monument Signal face à la gare où des gerbes seront déposées, et un hommage sera rendu à George Koskimaki, l’ancien opérateur radio du Général Maxwell Taylor, devenu historien la 101st Airborne, et récemment décédé.

Samedi 4 juin : la marche et le bal.
Pour la 7ème année consécutives, le Carentan Liberty Group propose aux reconstitueurs venus de nombreux pays européens une marche commémorative sur un des secteurs de la bataille de Carentan. Une marche hommage aux combattants dont l’histoire est narrée au fil d’un parcours chaque année renouvelé. L’arrivée des marcheurs en uniforme d’époque, précédés d’une reconstitution d’un exode civil, prévue aux alentours de 16 heures, attire toujours un nombreux public, dans une ambiance toujours très estampillée 1944.

Toujours à l’instigation du Carentan Liberty Group, le Bal de la Libération, à partir de 21 heures,  propose à sa manière une nouvelle immersion dans les années 40.

Dimanche 5 juin
Le défilé des véhicules militaires débutera à 11 heures depuis saint Côme du Mont, et en direction du centre ville de Carentan.

Sports US
A partir de 14 heures 30, la Ville de Carentan invite jeunes et moins jeunes à un grand après midi de découverte et d’initiation aux sports emblématiques américains, le base ball et le foot ball américain. Un parcours initiatique à base d’ateliers, encadrés par les clubs normands et leurs ligues respectives, ainsi que par des soldats américains d’active, pour permettre au plus grand nombre de s’initier à ces sports souvent mis en lumière par les GIs à partir de 1944. Le tout dans une ambiance musicale et avec des animations dans l’esprit de 1944.

Miranda Merron ne participera pas à The Transat 2016

CAEN LE 13/04/2013 - NORMANDY CHANNEL RACE 2013 PRE-DEPART AUCUNE UTILISATION SANS ACCORD PHOTO © JEAN-MARIE LIOT - MENTION OBLIGATOIRE POUR TOUTE UTILISATION
Inscrite à la prochaine édition de The Transat, course océanique en solitaire au départ de Plymouth le 2 mai prochain, et en direction de  New York, la navigatrice Britannique Miranda Merron doit renoncer aujourd’hui à prendre le départ. Son nouveau Class 40 Campagne de France, est toujours en cours de finition à Caen et n’aura pas suffisamment navigué à l’heure du coup de canon pour lui permettre de s’élancer sur une course d’Atlantique Nord, en solitaire, et avec la préparation nécessaire que requiert une telle épreuve. Miranda et Halvard Mabire traverseront bien l’Atlantique cette année, mais en double dans le courant du mois de mai, afin de rallier New York. Les principaux objectifs de leur saison demeurent la Transat Québec Saint-Malo en juillet, dont Halvard et Miranda sont les tenants du titre et recordmen de l’épreuve, ainsi que la Normandy Channel Race en Septembre.

 

« Il nous a semblé, en concertation avec notre partenaire Campagne de France, que c’était la meilleure décision » souligne Miranda. « L’énorme déception de ne pas participer à la plus anglaise des transats en solitaire est en partie compensée par l’envie commune à Halvard et à moi-même de sortir  un excellent bateau. Nous avons toujours mis au point nos bateaux ensemble, et ce nouveau Campagne de France ne dérogera donc pas à la règle puisque c’est en double, et sur l’Atlantique en direction des Etats Unis, que nous  en affinerons la mise au point… »

Halvard et Miranda travaillent d’arrache pied depuis l’an dernier à la construction de leur nouveau prototype de 40 pieds Campagne de France. C’est Halvard lui-même, avec l’aide de  Bernard Nivelt pour la carène, et de Rivoyre Ingéniérie pour la vérification des calculs de structures, qui a entièrement conçu et dessiné le voilier. Le bateau, toujours à Caen, est sorti de chez Shoreteam, et reçoit cette semaine ses nouvelles couleurs, avant la pose de l’accastillage chez V1D2 à Caen, et une mise à l’eau qui devrait intervenir début mai.

« Nous n’avons alors pas suffisamment de temps pour tester le voilier dans toutes ses configurations et prétendre partir dans de bonnes conditions sur l’Atlantique Nord » explique Miranda. « The Transat, mère de toutes les Transats en Solitaire, est une épreuve que tout Skipper rêve de faire. Ayant déjà disputé cette épreuve en 2008 et après ma belle Route du Rhum, je me sentais bien armée pour cette course. Le nouveau projet Campagne de France s’inscrit dans la durée, avec toutes les grandes courses classiques au programme. Nous avons beaucoup investi dans ce bateau, pour ne pas hypothéquer son avenir en l’engageant dans une une épreuve en solitaire en Atlantique Nord sans la préparation adéquate. Dans ce contexte, il est plus sage de rallier en convoyage studieux et en double les Etats-Unis pour bien optimiser le bateau. La Transat Québec Saint-Malo demeure un objectif majeur sur lequel nous allons concentrer toute notre énergie pour y être le plus performant possible… »

Le nouveau Campagne de France prend forme

pontAprès le démoulage en début de mois de la coque du nouveau Campagne de France, monocoque de la classe des 40 pieds (12,19 m), c’est au tour du pont de voir le jour en fin de semaine dernière chez Shoreteam à Caen. Ces deux éléments vont à présent être assemblés pour donner corps et presque vie au dessin signé Mabire/Nivelt. C’est en effet Halvard Mabire lui-même qui a concrétisé ses idées et aspirations en matière de voilier de course dans ce nouveau Class 40 Campagne de France. Tout l’hiver sera consacré à la finition du bateau, avant une mise à l’eau espérée en début d’année 2016, prélude à une belle campagne d’entrainements avant de rallier fin avril Plymouth et l’Angleterre, pour la ligne de départ de The Transat en mai, avec Miranda aux commandes.

Harvard et Miranda en Amérique

L’année 2016 sera américaine. Le tout nouveau-tout beau Class40 Campagne de France troisième du nom prendra part à toutes les grandes courses au programme de la Classe, avec pas moins de trois grandes épreuves classiques à se mettre sous l’étrave. The Transat partira de Plymouth le 2 mai, en direction de New York City, USA! Il s’agit ni plus ni moins que de la doyenne des courses transatlantiques en solitaire, lancée en 1960 bien avant la Route du Rhum, par les Anglais. Elle a consacré des légendes de la voile, Sir Francis Chichester, mais aussi Eric Tabarly, Philippe Poupon et Loïck Peyron. C’est Miranda qui aura le privilège d’inaugurer en solo la première transat du bateau dessiné et construit par Halvard avec les compétences associées de Shoreteam. Une fois sur le continent américain, Campagne de France prendra part à New York et Newport à l’Atlantic Cup en juin, épreuve éminemment américaine qu’Halvard et Miranda avaient déjà disputée en 2012. Viendra l’heure de rejoindre le Canada, Québec et la Belle Province pour le départ le 10 juillet d’une autre grande classique chère au coeur du duo de Campagne de France, la Transat Québec Saint Malo déjà remportée en 2012. La Normandy Channel race, une fois n’est pas coutume, clôturera la saison en septembre, au départ et à l’arrivée de Caen Ouistreham. (du 11 au 18 septembre)

 

Démoulage de la coque du Class40 Campagne de France

CoqueHalvard Mabire, Miranda Merron et l’équipe de Shoreteam à Caen a procédé en ce début de semaine au démoulage de la coque du futur Class 40 Campagne de France. Une opération délicate qui révèle déjà les spécificités du dessin voulu par Halvard. « Tout s’est très bien passé » pouvait-il confier ; « Le résultat est nickel! » Une phase importante vient de se terminer, qui prendra plus de résonance encore dans quelques jours lorsqu’une opération similaire sera menée, avec cette fois le démoulage du pont. Restera à assembler l’ensemble pour découvrir sous tous ses atours le nouveau Campagne de France, appelé à faire ses premiers pas en compétition dès le printemps prochain, à l’occasion de la doyenne des courses transatlantiques en solitaire, la très britannique The Transat, qui verra pour l’occasion Miranda Merron prendre la barre du voilier aux couleurs de la marque des Maîtres Laitiers du Cotentin.